fbpx
 

Une Légère Accalmie

Résumé

Commande de la Ville de Gonfreville l'Orcher. Hauteur 6 m x 4m x4 m Acier inox, verre optique, calligraphies

Catégorie
Commandes publiques
A propos

La Commune de Gonfreville l’Orcher honore la mémoire des 109 victimes et 1500 blessés  dus à l’explosion de la poudrière belge « Usine d’Or ». « Une légère Accalmie, œuvre commémorative, est le symbole de cette catastrophe. Mais, par-delà  cette blessure, la ville désire également soutenir au travers de cette réalisation, la culture de paix.

Le monument artistique  transmet dans le présent et aux générations futures, le devoir de mémoire essentiel dans ce propos, et d’autre part, il marque fortement la notion d’apaisement indispensable à l’effort de paix.

Quatre éléments triangulaires, ancrés sur un socle béton, se font face deux par deux. Ils évoquent la puissance de l’explosion de l’usine d’armement dans son élévation.

Deux éléments inclinés vers le centre du mémorial, symbolisent les victimes directes de l’explosion ; celles-ci sont représentées par l’ensemble graphique des 110 « empreintes grises ». Ces éléments « se replient » vers eux-mêmes symbolisant le devoir de mémoire et le recueillement. Je remercie les enfants du quartier de Mayville, qui ont offerts 110 de leurs empreintes et 110 mots pour la paix, collectés lors d’une résidence in situ. Leurs empreintes et leurs mots ont été inscrits sur les pièces verrières de la sculpture.

Par complément et par opposition, deux éléments verriers se font face, ils portent en leur sein, une multitude d’empreintes colorées et la collecte des mots en direction de la paix. Ces éléments se dégagent et symbolisent l’espoir de paix, et le nécessaire besoin d’ouverture de nos sociétés contemporaines.

Selon le déplacement apparent du soleil, les couleurs transmises ou réfléchies par les éléments verriers se posent sur l’ensemble des structures, reliant ainsi l’histoire écrite, à celle en mouvement.