Paysages ordinaires

Résumé

Paysages Ordinaires est édité par Critères Editions, soutenu par le Syndicat d’Agglomération Nouvelles SAN Ouest Provence et l’association interlude. Commander le livre chez l’éditeur ou en FNAC Librairies

Catégorie
Photographie
A propos

Les « Paysages Ordinaires » du plasticien Michel Stefanini proposent une écriture plurielle, nourrie par la rencontre de paysages, de gens, croisés… recroisés… et, à force d’habitude, oubliés… Ici, le conte du quotidien échappe à sa condition. D’une lecture « photocalligraphique » à son miroir hypothétique, le paysage s’inverse et se métamorphose, de son âme aperçue, vers son âme supposée.
Paysages Ordinaires : » Chez « Critères Editions », en librairie depuis avril 2010

Paysages Ordinaires : Extraits :

Je voudrais être une olive… Vert… Noir… Martien… Africain… solide… fluide…arbre…huile. Ou alors gousse d’ail… fort de la tête, blanc… coup de gueule, violet… coup de boule… haleines fortes, mots qui percutent, se perdent déjà, dépassent la pensée…s’engluent aux oreilles, y tissent des toiles d’orgueil, puis se hâtent de s’enfuir, honteux impudiques… tu m’excuses… tu me connais… je ne voulais pas… Je voudrais être tomate, chair…jus…rouge, indien, rouge, fille, rouge de tes lèvres… empourpre… empoulpe… je m’insinue, m’infiltre, tentacule et ventouse dans ton corps, plus tard… poulpe frit, poulpe froid, je baigne dans le vinaigre de nos sueurs… xérès… et…je voudrais être pastis, mutant, trouble, troublant, 5 volumes d’amour dans un gant de velours, glaçon fondant sous ton regard absinthe …vert… doré… à table…